LES ESPACES VERTS SONT FAITS POUR ÊTRE CONSTRUITS SELON LA VILLE DE MONTRÉAL – LA NOUVELLE ÉCOLE PRIMAIRE DE L’ÎLE-DES-SOEURS SERA LOCALISÉE DANS UN PARC

21 Sep
90a77eea78f4496b3_z

L’arrondissement Verdun vient d’annoncer qu’elle compte aller de l’avant avec son projet d’implantation d’une école primaire dans le parc de Lafontaine le 22 septembre 2011 lors d’une séance extraordinaire de son conseil. Au cours des dernières semaines, un groupe de parents désespérés s’est en effet associé à l’arrondissement Verdun pour promouvoir la construction d’une école dans un espace vert de l’Île-des-Soeurs. Il faut dire que certains de ceux-ci sont angoissés devant la possibilité que leur enfant fréquente une école à Verdun. Selon les dires même de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, ce n’est pas l’espace qui manque dans les écoles. D’ailleurs, plusieurs enfants de l’Île-des-Soeurs fréquentent avec bonheur une de ces institutions. Le commun des mortels peine à comprendre pourquoi donc on détruit un espace vert pour les caprices de certains parents. Enfin, passons.

Pour ce qui est des terrains potentiellement disponibles pour la construction d’une nouvelle école, un groupe de citoyens s’opposant à sa construction dans le parc de Lafontaine a recensé pas moins de 24 sites alternatifs intéressants sur l’Île-des-Soeurs. Certes, certains posent problème, mais d’autres ont leur mérite et devraient sérieusement être considérés en tant que solution. Rien ne fait, Verdun demeure fermée.

Pouvons-nous rappeler à l’arrondissement Verdun qu’elle dispose de toute la latitude requise pour acquérir un terrain qui permettrait à la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys de construire une nouvelle école primaire. Elle a le pouvoir requis pour négocier avec les promoteurs puisque les droits de développement sont traditionnellement cédés gratuitement aux promoteurs par l’arrondissement Verdun. Peut-être que cette fois-ci Verdun pourrait demander quelque chose en retour ? Si cela ne suffit pas, l’arrondissement Verdun peut exproprier le terrain qu’elle juge approprié. L’argent vous dites ? Non seulement Verdun n’en manque pas, mais elle a toute la légitimité pour instaurer une taxe spéciale sur les nouveaux développements qui sont à l’origine du manque d’espace pour la communauté.

L’Île-des-Soeurs est une population en croissance et les politiciens doivent adopter une vision à long terme pour son développement. Au rythme où vont les choses, le seul terrain disponible pour les besoins de la communauté sera bientôt la petite forêt que l’activiste Nina Gould a réussi à soustraire de l’urbanisation.

Pour terminer, le maire Claude Trudel a publiquement déclaré qu’il songeait à faire intervenir le gouvernement provincial si les citoyens parvenaient démocratiquement à bloquer le changement de zonage que son administration s’apprête à adopter. Le maire Trudel a-t-il du respect pour les espaces verts et ses concitoyens de l’Île-des-Soeurs ? Venez juger par vous-même ce jeudi au Bureau de l’arrondissement Verdun au 4555 rue Verdun à Verdun à 18h30.

Le canard

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: